Guide d'Excursions

Pays de Bade et Forêt-Noire – Balades et randonnées en train et en car

Freiburg : Capitale de la Forêt-Noire

Freiburg MarktFreiburg, Münstermarkt, photo : A. Mende, STGResplendissante, gâtée par le soleil, c’est ainsi que la ville accueille ses hôtes. Cité universitaire riche en traditions avec ses ruelles étroites, ses cours intérieures idylliques et ses caniveaux irrigués, que de grands penseurs comme Heidegger, Husserl ou Eucken ont chanté. Fribourg est une vieille cité de près de 900 ans, mais pas pour autant une ville du passé. Tradition et modernité s’y marient de façon harmonieuse.

Ville de la culture
Fribourg a une vie culturelle très active. Le théâtre municipal est au cœur du paysage scénique. L’orchestre philharmonique, l’opéra et la comédie jouissent d’une grande renommée bien au-delà des frontières et c’est sans compter les nombreux théâtres privés. En été, Fribourg devient un centre culturel des Trois Frontières. Au Mundenhof, débute fin juin, le festival de musique de jazz et de rock, qui dure 3 semaines.

Les musées couvrent les périodes préhistoriques jusqu’à l’art moderne sous toutes ses facettes. Même le Fasnet (carnaval) a son propre lieu d’exposition.

Ville de gourmets et de connaisseurs en vins
Dans aucune grande ville allemande il n’y a autant de vignes qu’à Fribourg. Prétexte suffisant pour des nombreuses foires ou des manifestations sur le vin.

A voir absolument 
Freiburg TuermeFreiburg, porte St-Martin et cathédrale, photo : FWTM
Parmi les plus beaux chefs-d’œuvre de la ville, il y a la cathédrale gothique avec sa tour, haute de 116 m, réputée dans le monde entier, l'ancien Kaufhaus et les deux portes de ville : la Martinstor et la Schwabentor. Le centre historique est aussi centre commercial de la cité  avec sa zone piétonne très étendue. Ses innombrables magasins, boutiques ou passages transforment le shopping et les courses en véritable plaisir.

Le Mundenhof, à l’ouest, est un im­men­se parc animalier à la périphérie de la ville avec de grands espaces de jeux, des re­staurants. Le massif du Schauinsland est partie intégrante de la ville : les Fribour­geois s’y rendent volontiers en automne et en hiver lorsque la ville est enfouie dans le brouillard. Le sommet, qui culmine à 1284, offre une vue magnifique allant parfois jusqu'aux Alpes.  

La montagne du Schauinsland

FeldbergVue du Schauinsland vers le Feldberg, photo : Hannes LinckCe massif proche de Freiburg séduit par son air pur et ses vues panoramiques. Du belvédère du sommet (1284m), on a une vue sur la ville et sur la vallée du Rhin et même jusqu’aux Vosges. Par temps très dégagé, on peut apercevoir les Alpes suisses et même le Mont-Blanc.

On peut aisément y monter en téléphérique, ou en bus, ou plus sportivement y monter à pied ou encore en VTT. Peu importe que ce soit par goût du sport, ou par plaisir, le massif offre un large éventail de possibilités de détente.  Vous pourrez emmener le vélo en téléphérique et entamer un circuit et une descente le long des sentiers bien aménagés et balisés. Vous pourrez aussi suivre la plus longue piste roller (7 km) sur des trottinettes (patins spéciaux), jusque dans la vallée, ou faire une promenade en calèche.  

Un Musée de la mine conduit sous terre, à l’intérieur du massif, également appelé « Erzkasten », qui abrite plus de 200 km de galeries. Le musée de la ferme du « Schniederlihof » offre une vision ré­trospective de cette région de montagne. Au restaurant de la station supérieure, vous pouvez jouir du panorama en prenant un bon casse-croûte. Le point d’orgue pourrait être une visite en famille du plus long pont suspendu de loisirs, dans le parc récréatif du Steinwasen.

Accès :
De Colmar, prendre le car 1076 jusqu'à Breisach et changer avec les trains de BSB en direction de Freiburg Hauptbahnhof.
De Strasbourg, prendre les TER vers Offenbourg et y changer en utilisant des trains régionaux ou des ICE/IC jusqu'à Freiburg.
De Mulhouse, prendre des trains parfois directs. Le plus souvent, changer à Müllheim.
Pour la montagne du Schauinsland s’offrent trois variantes à vous à par­tir de la gare centrale de Freiburg : prendre un train régional vers Neustadt ou Seebrugg, descen­dre à Kirchzarten et prendre le bus 7215 en direction de Todtmoos jusqu’à Hofgrund Hof (environ 45mn en tout ; voir suggestion 1). 
Ou prendre le tram vers le centre de la ville, jusqu’à la station Bertolds­brunnen, puis la ligne 2 du tram jusqu’au terminus où vous attend le bus 21, qui vous conduit à la station basse du téléphérique et vers Hor­ben (suggestion 2). Le trajet en téléphérique dure 15mn et vous rapproche du sommet. La suggestion 3 débute à l’arrêt ‘Holbeinstraße’ de la ligne tram n° 2.
Ou encore, prendre à la gare le tram n° 1 jusqu'au terminus de Littenweiler, puis monter dans le bus n° 17 lequel mène à Kappel. De là, vous pourrez rejoindre le sommet à pied en 3 heures (Cf : suggestion 1).

Les meilleures correspondances figurent dans les horaires suivants :
Horaire 19 Strasbourg – Offenburg – Freiburg
Horaire 30 Colmar – Breisach – Freiburg
Horaire 40 Mulhouse – Müllheim – Freiburg
Horaire 36 Freiburg – Schauinsland

Pour de plus amples informations :
Touristinformation tél. 0049 (0)761-3881-880, visit.freiburg.de
Bergwelt Schauinsland : www.bergwelt-schauinsland.de, Tél : 0049 (0)761-45 11 777

 


>> Carte réseau de la région

>> Suggestions Schauinsland

<< Vue d'ensemble des régions

annonce